Anasayfa | 100 Questions & Réponses sur la Foi

Quelles sont les preuves de l’existence de l’au-delà?


Beaucoup de preuves montrent l’existence de l’au-delà.La terre est l’une de ces preuves.

Regarde donc les effets de la miséricorde d’Allah comment İl redonne la vie à la terre après sa mort. C’est Lui qui fait revivre les morts et İl est Omnipotent.”  (Sourate les Romains, v.50)

A travers ce verset on peut voir des exemples qui nous aideront à mieux comprendre ce sujet.

Après chaque hiver, un printemps arrive. Des milliards de plantes et d’animaux meurent pendant la saison de l’automne. Ses différentes espèces de créatures meurent aussi en hiver pour renaître ensuite au printemps. N’est-ce pas un bel exemple qui prouve la réelle existence de la résurrection après la mort? Le nombre de résurrection d’espèces vivantes durant un printemps est mille fois plus nombreux que le nombre d’hommes ayant existé depuis -notre prophète- Adam (Paix sur Lui) et ce, jusqu’à la fin du monde. Le nombre total de tous les êtres humains n’équivaut même pas au nombre des mouches créées en un printemps seulement.

Chaque année, trois cent mille plantes et animaux naissent de nouveau et chaque espèce vivante possède des milliards de sortes. Les mouches sont elles-mêmes une sorte parmi trois cents milles de leur espèce. Elles renaissent chaque printemps et ce, sous nos yeux.

La programmation de l’esprit de la plante qui renaît chaque année, est installée et protégée dans son noyau. Avec sa plantation lors du printemps, elle reprend vie. Certaines sont ressuscitées de la même façon et certains sous une forme différente. Allah (Exalté) qui conserve le programme d’une espèce aussi simple que la plante, peut sans aucun doute conserver l’âme de l’espèce la plus chère qu’est l’être humain pour le ressusciter lors du Jugement Dernier.

Le noyau planté dans la terre pourrit et éclate, cela est la première étape de la résurrection. İdentiquement, le corps d’un homme décédé qui est enterré commence à pourrir aussi, ce qui n’est pas une fin mais au contraire le début d’une autre vie dans la tombe appelé “Berzakh”. Allah le Tout-Puissant est Capable de ressusciter des milliards d’espèces chaque printemps aussi facilement,  tel qu’IL (Exalté) Réveil aisément le dormeur de son sommeil en renvoyant l’âme de celui-ci. Sans aucun doute Allah (Exalté) Réveillera l’homme un matin de rassemblement puisqu’İl l’a Promis et qu’İl a le Pouvoir de réaliser tout ce qu’İl a Promis.

Donc, l’existence de l’au-delà, l’existence de la résurrection après la mort, sont une réalité aussi concrète que l’arrivée du printemps après l’hiver et la naissance de l’aube après la nuit. Celui qui a créé ce jour à partir de rien sera sans aucun doute capable de créer le lendemain. Il est évident qu’Allah (Exalté) est Capable de Créer, de ressusciter aisément toutes sortes de plantes et de créatures vivantes lors d’un second printemps.  Même si les cellules d’une personne sont transférés dans d’autres créatures et y fonctionnent; le jour du rassemblement les cellules de chaque personne seront créés de nouveau.

De plus, le désir de vouloir toujours exister et de ne pas disparaître est la preuve de l’existence de l’au-delà. Quand Allah (Exalté) nous a donné le sentiment de soif, Il (Exalté) nous a offert en retour l’eau pour que l’on s’abreuve.  Quand notre Seigneur –Tout Puissant-  nous a donné le sentiment de faim, en échange, İl (Exalté) a créé des bienfaits tel que la nourrir. L’insatisfaction de cette vie, le désir de vivre continuellement et donc le sentiment de besoin qu’éprouve l’hommepour l’au-delà ont étécréés aussi par Allah (Exalté). İl est ainsi évident qu’Allah (Exalté) a créé l’au-delà pour apaiser le désir d’une vie éternelle de l’homme comme quand IL (Exalté) crée l’eau pour apaiser sa soif et la nourriture pour apaiser sa faim. Si Allah n’avait pas voulu nous donner tout cela, İl ne nous aurait pas donné le sentiment de “désirer” et de “vouloir”. Puisqu’IL (Exalté) nous fait désirer l’au-delà plus que tout, IL nous le donnera.

L’homme qui plonge dans le sommeil la nuit, vie en quelque sorte une phase de petite mort. Et lorsqu’il se réveille chaque matin c’est comme s’il était ressuscité. L’homme peut voir ainsi tous les jours les signes de l’existence de la mort, de la résurrection et de l’au-delà.  Des versets du Saint Coran mettent un parallèle entre le sommeil et la mort…

« Et parmi Ses signes votre sommeil la nuit et le jour, et aussi votre quête de Sa grâce. Il y a en cela des preuves pour des gens qui entendent. (Les Romains (Ar Rum); verset 23)

Dis: ‹Que diriez-vous? Si Allah vous assignait la nuit en permanence jusqu'au jour de la Résurrection, quelle divinité autre qu'Allah pourrait vous apporter une lumière? N'entendez-vous donc pas?› Dis: ‹Que diriez-vous? Si Allah vous assignait le jour en permanence jusqu'au Jour de la Résurrection, quelle divinité autre qu'Allah pourrait vous apporter une nuit durant laquelle vous reposeriez? N'observez-vous donc pas?›  C'est de par Sa miséricorde qu'Il vous a assigné la nuit et le jour: pour que vous vous reposiez et cherchiez de Sa grâce, et afin que vous soyez reconnaissants. (28- Le récit (Al Qasas); versets 71, 72, 73)

«Et, la nuit, c'est Lui qui prend vos âmes, et Il sait ce que vous avez acquis pendant le jour. Puis Il vous ressuscite le jour afin que s'accomplisse le terme fixé. Ensuite, c'est vers Lui que sera votre retour, et Il vous informera de ce que vous faisiez.. (3-La famille d'Imran (Al-Imran); verset 60)

Bediuzzamane Said Noursi (Qu’Allah lui fasse Miséricorde) apporte un commentaire  en disant :

« Aussi certain, aussi raisonnable et nécessaire sont l’aube de la nuit et le printemps de l’hiver, il y a une certitude quant à (l’arrivé de) l’aube du rassemblement (Khachr) et du printemps de la vie dans la tombe (Berzakh).»(Les paroles, Said Noursi)

Les rayons de cette vie nous font sans cesse signe. Mais ce qui compte ici, c’est d’accepter cet endroit sans y parvenir déjà, d’observer le moment de l’apparition de l’aube naissante, dès qu’il commence à briller. Quelle valeur d’accepter la présence du soleil après son apparition? La lumière de ce soleil demeure aussi dans notre monde spirituel…  C’est le désir de l’éternité. Bediuzzamane Said Noursi nous montre que ce désir est une autre preuve de l’existence de l’au-delà en ces termes:

“S’İl (Exalté) n’avait pas voulu donner, İl (Exalté) n’aurait pas donné le désir de vouloir”. En effet, si Celui qui nous a créés n’avait pas voulu que l’on observe ce monde, nous aurait-İl dotés de deux yeux? S’İl n’avait pas voulu nous faire entendre les sons magnifiques, nous aurait-İl dotés de deux oreilles? La plus grande preuve de l’existence de l’au-delà est le désir de vouloir «vivre éternellement ».  Ce désir, qui estplacé dans l’esprit de l’humain.

“Et recherche à travers ce qu’Allah t’a donné, la demeure dernière. Et n’oublie pas ta part en cette vie.” (28- Sourate Le Récit (Al Qasas), v.77)

Celui qui cherche a être infâme tout le long de sa vie, qui est habitué à l’infamie et qui court après des choses infâmes ne sera plus capable de penser à l’au-delà. De nobles idéaux, des attributs suprêmes et des qualités morales s’effaceront progressivement de son esprit. Et il y a aussi tout le contraire. Lorsque l’homme progresse dans la foi, il montre un désir encore plus intense pour rejoindre son Seigneur. Plus le serviteur d’Allah investit dans l’au-delà, plus il souhaite rejoindre ce lieu éternel. Comme l’étudiant qui pense seulement à son avenir et qui ne porte plus d’importance à la cour de l’école, à la classe ou encore à la cantine; c’est ainsi que l’homme porte de moins en moins d’importance à l’amour de ce monde ici-bas. Aucune raison humaine saine ne peut imaginer que la vie commence et finit dans ce monde.

“N’ont-ils pas médité en eux-même? Allah n’a créé les cieux et la terre et ce qui est entre eux, qu’à juste raison et pour un terme fixé. Beaucoup de gens cependant ne croient pas en la rencontre de leur Seigneur.” (Les Roumains, 30/8)

Après l’ascension, notre glorieux Prophète (PSBL) a expliqué l’au-delà à ses compagnons en ces termes:

« Nulœil n'a vu, nulle oreille n'a entendu et nul cœur humain n'a imaginé. »

Le Paradis ne pouvait être mieux expliqué. Car cette explication est celle de celui qui a vu le Paradis.

Dans son invocation à Allah (Exalté), Bediuzzamane dit:

“Montres nous la source et l’origine des apparences et des ombres que tu nous présentes.”

Nous pouvons comprendre cette invocation ainsi: le monde est seulement un univers d’apparences et d’ombres. La photographie de l’homme est en retrait par rapport à sa propre personne, sa situation au Paradis devance davantage par rapport à celle de ce bas monde.

La promesse d’Allah sur ce sujet est la preuve la plus importante et même à elle seule suffisante. Les miracles du Coran sont aussi des preuves de l’existence de l’au-delà.

Qu’Allah (Exalté) déçoit d’un côté, ceux qui croient en sa promesse, ceux qui croient que la création de l’au-delà Lui est facile et ceux qui se retournent vers Lui et Lui demande l’autre monde; puis de l’autre côté qu’IL (Exalté) agréé et approuve ceux qui ne croient pas en sa promesse, qui ne croient pas qu’İl (Exalté) Puisse créer l’au-delà, ne se soucient pas de LUI (Exalté) et le dénient tout en se moquant de ceux qui se retournent vers le Seigneur Absolue…  c’est tout à fait impossible! Tout montre que la parole d’Allah est juste, véridique et qu’il ne renoncera pas à ses promesses. Allah est exempt de toutes faiblesses ou imperfections.

La base des doutes sur l’existence de l’au-delà qu’il y avait au temps de notre Prophète (PSBL) et dans la période suivante reposait sur la question: “Est-ce qu’Allah peut créer l’au-delà?” C’est là que se nouait le sujet de l’existence d’un autre monde. Le Coran répond et résout très brièvement, très nettement cette question, il donne une réponse extraordinaire.

“L’homme ne voit-il pas que Nous l’avons créé d’une goutte de sperme? Et le voilà (devenu) un adversaire déclaré! İl cite pour Nous un exemple, tandis qu’il oublie sa propre création; il dit “Qui va redonner la vie à des ossements une fois réduits en poussière?” Dis: “Celui qui les a créés une première fois, leur redonnera la vie. İl Se connaît parfaitement à toute création.” (Sourate Yasîn, 36 / 77-78-79)

Celui qui Crée une première fois! Savoir qu’Allah nous a créé est une preuve suffisante pour comprendre que pour Lui Créé l’au-delà est facile. En examinant l’univers, on peut comprendre comment Allah l’a créé avec perfection, avec minutie et en planifiant chaque petit détail. Cela nous suffit donc à saisir la facilité dans laquelle IL (Exalté) a créé l’au-delà.

“Et ils disent: “Quand nous serons ossements et poussière, serons-nous ressuscités en une nouvelle création?” Dis: “Soyez pierre ou fer. Ou toute autre créature que vous puissiez concevoir.” İls diront alors: “Qui donc nous fera revenir?” Dis: “Celui qui vous a créés la première fois. Ils secoueront vers toi leurs têtes et diront: ‹Quand cela?› Dis: ‹il se peut que ce soit proche.”  (Sourate Le Voyage Nocturne, 17 / 49-50-51)

Créér l’au-delà est facile à Allah. C’est Sa promesse et un grand besoin pour nous tous. Le Coran nous fait part de cette bonne nouvelle dans des centaines de versets. Nier l’autre monde alors qu’il est évident que sa création est bien facile à Allah (Exalté) n’est qu’un comportement stupéfiant. Allah est le Créateur de l’homme et Lui seul Sait comment la terre détériore le corps de l’homme. Allah (Exalté) n’oubliera pas la première création de l’homme étant donné que la terre détériore son corps.

“Quoi! Quand nous serons morts et réduits en poussière…? Ce sera revenir de loin!” Certes, Nous savons ce que la terre rongera d’eux (de leurs corps); et Nous avons un Livre où  tout est conservé.” (Sourate Qâf, 50 / 3-4)

Allah (Exalté) a conservé toutes les informations concernant le corps de l’être humain dans une seule molécule d’ADN. Le saint Coran nous explique qu’en observant seulement notre création on peut comprendre l’existence de l’au-delà et en même temps ce livre Céleste attire notre attention sur les versets qui expliquent comment Allah créé (les choses). Lorsqu’on examine les passages qui mentionnent les miracles du Coran, on peut voir que la majorité des miracles montre la perfection avec laquelle Allah (Exalté) a créé l’univers entier. Chaque instant, des cellules meurent dans notre corps et des nouvelles sont créées. Aucun de nous possède aujourd’hui une cellule identique à une cellule qu’on possédait à la naissance. Tout ce que nous mangeons se transforme en une partie dans notre corps et prend la place des parties mortes. Les atomes fondamentaux de notre corps qui sont le carbone, l’hydrogène, l’azote, l’oxygène, le phosphore et le soufre entrent et sortent constamment de notre corps pendant que nous vivons et se mélangent finalement à la terre. Mais l’âme qui compose notre propre personne et qui, elle, n’est pas matérielle, est la seule chose qui demeure intacte et semblable malgré tout changement extérieur de notre corps humain. Allah (Exalté) renouvel sans cesse notre corps durant notre vie.  Tout en sachant comment la terre ronge le corps d’un défunt et tout en sachant comment était constitué le corps humain initialement, Allah (Exalté) nous promet de recréer notre corps le jour de la résurrection. Puisque cette promesse est facile et que c’est la promesse d’Allah, elle se réalisera sans aucun doute. Les versets du Coran nous sollicitent sur la création de l’univers et de la terre et montrent ceci comme étant la preuve de la création de l’au-delà et de la résurrection.

“Ne voient-ils pas qu’Allah qui a crééles cieux et la terre, et qui n’a pas été fatigué par leur création, est capable en vérité de redonner la vie aux morts? Mais si. İl est certes Omnipotent.”  (Sourate Ahqaf, 46 / 33)

La grande chaîne de création dans l’univers, le nombre de créatures et de leurs espèces créés depuis le début des temps montre qu’il est aussi facile pour Allah de créer une seule créature et qu’il est aisé d’en créer des milliers en même temps. Finalement, İl n’y a aucune difficulté pour Allah (Exalté).

“Votre création et votre résurrection (à tous) sont (aussi faciles à Allah) que s’il s’agissait d’une seule âme. Certes Allah est Audient et Clairvoyant.”  (Sourate Loqman, 31 / 28)

Share this