Anasayfa | 100 Questions & Réponses sur la Foi

Pouvez-vous prouver le besoin de la résurrection et l’existence d’une vie éternelle?


Les qualités données à l’homme sont chacune des preuves qu’il a besoin d’être ressuscité et qu’il existe bien une autre vie.

La éphémérité de l’homme et son désir de vivre éternellement

Plusieurs versets du Coran expriment très clairement qu’il est impossible d’échapper à la mort et que c’est une fin certaine. “Toute âme goûtera la mort” (La famille d’İmran, v.185; Les Prophètes, v.35; L’Araignée, v.57) “Tout ce qui est sur elle (la terre) doit disparaître” (Le Tout-Miséricordieux, v.26)

Les versets suivants expriment que l’homme ne peut trouver remède à la mort et à quel point il est impuissant devant lui: “Dis: “Fuir de la mort ou d’être tué ne vous sera jamais utile” (Les Coalisés, v.16)“Dis: “La mort que vous fuyez va certes vous rencontrer” (Le Vendredi, v.8)“Lorsque le souffle de la vie remonte à la gorge (d’un moribond), et qu’à ce moment-là vous regardez, et que Nous sommes plus proche de lui que vous (qui l’entourez) mais vous ne (le) voyez point. Pourquoi donc, si vous croyez que vous n’avez pas de compte à rendre, ne la faites-vous pas revenir (cette âme), si vous êtes véridiques? (L’évènement, v.83-84-85-86-87)

Notre prophète Bien-aimé Muhammad (PSBL) a dit qu’hormis la vieillesse et la mort, Allah (Exalté) a donné un remède pour toute maladie. (1)

A notre ère de développement rapide de la science, de la médecine et de la technologie, certains pensent qu’il sera peut-être possible de trouver une solution à la mort. Et d’autres même considèrent ce sujet comme s’il était réel pour nier l’au-delà. Mais toutes les recherches faitent sur ce sujet jusqu’à présent montrent bien qu’il est impossible d’échapper à la mort et qu’aucun remède n’existe. La règle el mewtu haqqoun (la mort est réelle) a été justifiée à chaque fois.

Avec l’impulsion de vouloir vivre éternellement, les humains ont toujours cherché un monde où vivre heureux est possible. Pour échapper à la réalité de la mort et atteindre leurs buts, ils ont recueilli tous les éléments donnant cause à la mort et ont essayé de détruire ces éléments en pensant vaincre la mort, mais en vain. Toutes sortes d’efforts fournit à ce sujet ont été inutile et n’a fait que renforcer la réalité de la mort pour tous. (2)

Voici ce qu’Alexis Carrel dit après avoir avoué l’échec de ses essais:

L’homme ne se fatiguera pas de faire des recherches et de courir sans cesse après l’éternité. Mais il ne l’obtiendra jamais. Car la structure de l’homme obéit et est soumise aux lois de l’univers. İlpeut réussir à retarder, voire à inverser dans une certaine mesure la progression inexorable du temps physiologique, de plus, l’homme peut retarder un court moment la mort mais jamais il ne parviendra à vaincre ou à tuer la mort. (3)

L’homme est une créature qui a été créé pour grandir et se développer; sa vieillesse et sa mort sont inévitables et nécessaires. L’être humain peut trouver une solution pour vivre plus longtemps ou plus sainement mais, il ne peut ni arrêter le vieillissement ni vaincre la mort.

Les Propriétés Physiques et Morales de l’Homme Nous İndiquent l’Existence de l’Au-delà

Nous avons certes créé l’homme dans la forme la plus parfaite. (Le Figuier, v.4) Qui t’as créé, puis modelé et constitué harmonieusement. (La Rupture, v.7) İl vous a accordé de tout ce que vous Lui avez demandé. (Abraham, v.34) Je vais établir sur terre un vicaire “khalifa” (La Vache, v.30) Nous leur avons attribué de bonnes choses (Le Voyage Nocturne, v.70). De telle sorte que toutes les créatures vivantes ou non-vivantes travaillent au service de l’être humain.

Pour comprendre la grandeur et l’importance de l’homme, il suffit de regarder son cerveau. D’après un calcul, il y a environ 1080atomes dans l’univers observable. Alors que le nombre total de neurones (ou cellules nerveuses) du cerveau est estimé de 86 à 100 milliards. Chaque cellule peut donner deux réponses différentes, donc cent milliards de neurones comportent une capacité de 2¹°°•°°°•°°°•°°°  . Si on calcule 1080et 2¹°°•°°°•°°°•°°°, on pourra voir nettement combien d’univers peut représenter un cerveau humain. (4)

Même si la lumière a une vitesse de 300.000 km/s, la pensée et l’imagination de l’homme atteint plus rapidement le soleil et les étoiles que la lumière, on peut dire qu’il englobe tout l’univers avec ses pensées. (5)

C’est la même chose pour les autres organes de l’homme. Des centaines d’usines travaillent dans chacun des organes. D’ailleurs dans une seule cellule se réalisent des travaux qui ne pourraient se faire dans des grandes usines.

Lorsqu’on considère ainsi la structure matérielle de l’homme, il est dur d’imaginer sa structure spirituelle et l’aspect de l’univers spirituel!  Plus supérieure est la spiritualité par rapport au matérialisme et plus la vie spirituelle, les talents et les capacités de l’homme sont étonnants même inconcevables. En revanche l’âme humaine compte d’innombrable besoin, de peine et de plaisir. L’homme est, de par ce côté-là, comme un mystère non résolu.

Ce couplet dédié à l’imam Ali (qu’Allah Soit Satisfait de Lui) exprime brièvement la place et l’importance de l’homme dans l’univers:

Tazannou annaka djirmoun sagiroun

Wa fika intawâ al-âlemou’l-akbar

Tu crois être un petit corps

Alors qu’en celui-ci réside un immense univers (6)

Par conséquent, l’homme qui a été créé ainsi ne peut être délaissé et n’a pas été créé aussi minutieusement pour vivre une courte vie qui finira dans une tombe. Au contraire, l’homme a été créé pour une autre vie que celle d’ici-bas et toutes les créatures en témoignent. À présent l’être humain ne pourra plus dire “Quelle importance ai-je pour que le monde s’écroule, qu’il disparaisse et qu’un nouveau monde  soit créé pour moi?” “Quelle importance que ma petite personne commette des péchés ou que je dénis tout?”  (7)

Celui qui observe attentivement la création de l’homme, ses talents et ses capacités, comprendra immédiatement qu’il a été créé pour un univers infini. C’est comme voir une baleine se déchâiner dans une piscine et comprendre qu’elle n’est pas faite pour ce milieu là, mais pour les grands océans:  la saine nature de l’être humain est identique. La nature primordiale de l’homme, ses capacités et ses talents témoignent et montrent bien qu’il a été créé pour un autre monde. 

İl est inconcevable de penser que toutes les qualités données à l’homme sont pour un but mondain. Car İl n’aura pas besoin de toutes ses qualités ici-bas. D’ailleurs lorsque les talents et les capacités données ne sont pas utilisés pour le but auxquels ils ont été créés, ceux-là ne peuvent que nuire et assombrir la vie de la personne. Par exemple si l’homme pense aux plaisirs passés et s’inquiète pour son avenir, possède une trop grande ambition et un attachement pour ce bas-monde et qu’en retour il n’atteind pas un niveau de satisfaction voulu, alors ceci nuira à sa vie et il ne pourra plus reprendre goût à la vie. En conséquence, ces qualités et ces sentiments ne lui sont pas donnés pour la vie dans ce monde. Au contraire tout ceci lui a été donné pour mériter une vie éternelle. La véritable inquiétude de l’avenir, est celle qui est nécessaire pour l’au-delà. L’anxiété qu’il doit ressentir c’est de savoir s’il est prêt ou non pour l’autre monde et le seul amour qu’il doit porter doit être pour l’au-delà et ses amis fidèles qui s’y trouveront. Voici le vrai dessein de ces qualités et ces sentiments. Sinon ceux-là ne lui apporteront plus de dommages que d’intérêts.

De plus, si on devrait considérer que l’au-delà n’existe pas alors l’homme serait une créature plus inférieure que les animaux au niveau de son degré et de son honneur. (8)  Car l’homme subit plus de peine, de souffrance et d’ennui dans ce monde que les animaux. İl pense et s’inquiète d’un évènement avant même qu’il ait lieu. Alors que l’animal, au contraire, vit la souffrance à l’instant même. Il est relaxe... İl ne se fatigue pas à réfléchir sur le passé ou le futur. Aussi, l’homme tire moins d’avantage dans ce monde par rapport à l’animal que ce soit en nombre ou au point du désir et de la paix. Par exemple si on devait les comparer en nombre: un boeuf mange plus et un oiseau se reproduit plus que l’homme. Lorsqu’on les compare du point de vue du plaisir et de la paix: la vie terrestre est remplie de peine, de souffrance, d’épreuve alors que de l’autre côté, les plaisirs ne sont qu’une goutte de l’océan. Par conséquent, s’il n’y avait pas un autre monde (l’au-delà) où l’homme se débarrasserait de tous ses soucis et de ses peines et où il pourrait goûter aux délices pures et aux bienfaits qui s’y trouvent, il n’aurait aucun grade supérieur à l’animal. Cela voudrait dire que l’animal aurait profité plus que l’homme des bienfaits et du plaisir de cette vie ici-bas. La présence de l’au-delà empêche cette injustice. (9)

Dans l’exégèse du verset, “Je jure par le Jour de la Résurrection! Mais non! Je jure par l’âme qui ne cesse de se blâmer.” (La Résurrection, v.1-2) Jawhari commente le sujet comme suit:

"Concernant notre résurrection, Allah -Tout-Puissant- jure par le Jour du Jugement et par l’âme qui se blâme. Autrement dit, İl certifie que nous serons ressuscités. Allah jure par la grandeur du Jour du Jugement, par l’âme qui se tourne vers les hauteurs et qui désire être élevée. Cette âme est telle qu’aucun rang ne lui suffit et désirant toujours plus. Par conséquent, cette promesse prouve l’existence de l’au-delà. C’est comme si Allah (Exalté) ordonnait: le souhait que porte votre âme pour progresser et ne pas rester au même niveau montre bel et bien la présence d’un autre monde où l’homme aura tout ce qu’il désire. La nature de l’homme prouve elle-même l’existence de l’au-delà. Les êtres humains désirent toujours des rangs plus élevés, possèdent de hautes ambitions et veulent toujours plus de biens matériels et accéder à plus de savoir. Le faite que les âmes ne soient jamais satisfait prouve l’existence d’un autre monde. L’esprit humain désire sans cesse rechercher et trouver de nouvelles choses, vaincre et vouloir être supérieur aux autres, c’est dans sa nature. On peut constater à travers  l’histoire que chaque roi a toujours voulu conquérir plus de peuples et que les nantis ont voulu devenir toujours plus riches. “Seul la terre satisfera l’homme.” Croyez-vous que nos désirs ont été créés en vain? Certainement pas! C’est pour un secret qui sera révélé après la mort, le Jour du Jugement. Si l’homme n’avait pas comme objectif un dessein éternel, cette vie n’aurait alors aucune valeur. La fin de l’ordreterrestre serait un échec. Alors que chaque capacité de chaque être vivant à un but précis.  Cette avarice, cet égoïsme, ces guerres entre les hommes, la soif d’acquérir plus de connaissances, plus de biens, tous ces soucis, la construction de bateaux ou d’armes… Pour quelles raisons tous ces efforts et désirs?  Tout ça pour un monde terrestre qui n’en vaut même pas la peine?  Le Coran répond à cette question ainsi: « Je jure par l’âme qui se blâme, qui ne connaît aucune limite et qui court après de hauts rangs. » Voilà ce que signifie cette parole: cette faculté a été placé dans vos âmes pour qu’elles puissent obtenir tout ce qu’elles désirent dans un autre monde et qu’elles ne manquent de rien.” (10)

Si on donnait à l’homme la richesse de Crésus (Qaroun), la sagesse de Loqman et le règne de Soulayman et même la terre entière avec tout ce qui s’y trouve et le ciel et tout ce qui l’englobe, il dirait: “Y en a-t-il plus?” C’est comme si la plume divine avait gravé cette signification dans son esprit: “La richesse et tous les biens que je désire ne peuvent être que dans un monde supérieur à celui-ci, dans un autre monde (l’au-delà) qui satisfera tous mes désires.”  (11)

Ceux qui n'espèrent pas Notre rencontre, qui sont satisfaits de la vie présente et s'y sentent en sécurité, et ceux qui sont inattentifs à Nos signes [ou versets],  (10- Jonas, v. 7) Ce verset nous indique d’une part, que l’homme ne peut être heureux dans cette vie ici-bas, qu’il doit rechercher et désirer un autre univers éternel à savoir; l’au-delà.  D’autre part, il condamne ceux qui se satisfont uniquement de ce monde éphémère.

Notes de bas de page:
----------------------------------
1. Voir Abou Dawoud, Tibb, 1, II, 396; İbn Majeh, Tibb, 1, II, 1137.
2. Han, al-İslam Yatahadda, traduction en Arabe par Zafarou'l-İslam Han, Beyrout, 1985, 9ème édit. p. 79-80.3. Han, al-İslam Yatahadda, p. 81 (cité de Man, the Unknown, p. 175)
4. Ayhan Songar. Enerji ve Hayat, Yeni Asya Publ. İst. 1979, 8ème édit. p. 1.5. Georges Lakhovsky, L'Éternité La Vie et La Mort, Bibliothèque Charpentier, Paris, p. 202.
6. Ali b. Abi Talib, Diwanou Amiri'l-Mu'minin, compilé et arrangé par: A. al-Karam, Beyrout, 1998, p. 45
7. Saïd Nursi interprète le verset, “C’est Lui qui a créé pour vous tout ce qui est sur la terre” ainsi: ce verset est un signe de l’existence de l’au-delà et il rejette tout doute sur à ce sujet. Les mécréants disent : « Quelle importance et valeur à l’homme auprès d’Allah pour qu’İl puisse mettre fin à ce monde pour lui?C’est ainsi que le Coran répond que « tous les bienfaits de la terre et du ciel ont été créés à l’intention de l’homme. De là, il est facile de considérer la valeur de celui-ci auprès d’Allah (Exalté). De plus, Allah n’a pas créé l’homme pour les créatures mais tout au contraire toutes les créatures ont été crée au service de l’homme, ceci montre encore une fois l’importance qu’à l’homme auprès d’Allah. Le fait qu’Allah est créé l’univers non pas pour Lui-même mais pour l’homme et qu’IL (Exalté) est créé l’homme pour qu’il L’adore (Son Seigneur Allah) montre là aussi le rang qu’il occupe auprès d’Allah (Exalté). Tout cela montre bien que l’homme est un être exceptionnel et distingué, ayant une place privilégiée dans cet univers.Et il n’est pas comme lesanimaux.  En conséquence, il mérite d’être traité par le verset: “…C’est à Lui que vous retournerez.” (La Vache, v.28)  (Nursi, İşâratu’l-İ’câz, p.281)
8. Voir Raghib, Tafsilu'n-Nash'atayn wa Tahsilu's-Saadatayn, p. 178
9. Fawi, p.173.
10. Jawhari, XII, 2ème Partie, p. 308.
11. Jawhari, V, 1ère Partie, p. 110.

Share this